L’édito

Placée sous le signe de la diversité, la 22ème saison du Théâtre Maurice Sand nous réserve encore une fois de nombreuses soirées riches en émotions et convivialité. Comme à son habitude, les planches de la scène de notre magnifique théâtre à l’italienne vibreront au son des vers classiques de Shakespeare, au rythme de la danse contemporaine ou aux éclats de rire d’un public  emporté par la fantaisie de Wally. Cette saison 2017-2018, riche de nombreux partenariats (ANACR, Femmes Solidaires, Service culturel de la ville, Centre des Monuments Nationaux) confirme la volonté de l’association de s’inscrire dans une politique culturelle de territoire ambitieuse et multiple. Ce kaléidoscope culturel est une grande richesse pour la ville de La Châtre qui s’enorgueillit de pouvoir soutenir le dynamisme de l’association du Théâtre Maurice Sand et de son équipe.

Nicolas ForissierAncien Ministre, Conseiller Régional, Président de la Communauté de Communes La Châtre-Sainte-Sévère, Maire de La Châtre.

Mesdames et Messieurs, bienvenue sur le vol 2017-2018, vous voyagez en compagnie du Théâtre Maurice Sand. Veuillez bien attacher votre ceinture : nous allons décoller pour une destination de rêve. Le temps est calme avec du théâtre classique et contemporain, quelques nuages de comédies et de témoignages historiques, un léger vent de danse baroque, de conte et d’opérette mais aussi de légères perturbations de musique sifflée et de chanson.

Nous allons dès à présent vous indiquer les consignes de sécurité : tout d’abord, les rires à gorges déployés et les sanglots retenus sont les bienvenus. La dépressurisation mentale est nécessaire pour apprécier ce vol mais vous n’aurez pas besoin d’oxygène : la bouffée d’air tombera automatiquement devant vous à l’ouverture du rideau ! Décollage imminent : veuillez-vous installer confortablement dans votre fauteuil, éteindre vos tablettes et portables. Le commandant de bord et son équipage vous souhaitent un excellent vol pour ce 23ème  voyage culturel sur leur compagnie.

Delphine Gabillat et toute l’équipe du Théâtre Maurice Sand