L’édito

A chaque nouvelle saison, sa couleur…
Le rouge pourrait qualifier cette 23ème édition.
Le rouge de l’énergie pour la soirée autour du cirque et de la danse,
Le rouge des sentiments passionnés d’Emma Bovary,
Le rouge associé au tango et à la sensualité pour Renata,
Le rouge sanguin pour La tragédie du dossard 512,
Le nez rouge pour la clownesse Madame Françoise,
Le rouge de la mort pour l’enfer de 14-18 dans Les ders des ders
Le rouge à lèvres fantaisie de Juliette dans Chaque chose en son temps
Le tapis rouge pour Marivaux et son joyau du Jeu de l’amour et du hasard,
Le rouge du crime pour Le cercle de Whitechapel
Et le rouge cerise (sic) du spectacle Manger !
Mettons toutefois un peu de bleu sur notre palette de couleurs,
Le bleu du théâtre Montansier de Versailles que nous visiterons en janvier
Sans oublier le bleu de notre petit écrin castrais, dans lequel nous serons ravis de vous accueillir en espérant que ces soirées théâtrales vous feront voir la vie… en rose. Bienvenue sur notre arc-en-ciel de spectacles !

Delphine Gabillat et l’équipe du Théâtre Maurice Sand