Arts de la piste  |  1h00  |  Tarif Equinoxe

Halka

CRÉATION COLLECTIVE DU Groupe Acrobatique de Tanger • CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES © Richard Haughton

Née d’une tradition guerrière, cette acrobatie est résolument un art du cirque, combinant pyramides humaines, roues et sauts. Les acrobates marocains apprennent leur art sur les places publiques des villes et villages ou sur la plage de Tanger auprès des aînés devenus maîtres.

« Halka signifie l’énergie du cercle et par extension tout spectacle de plein – air : l’essence même de l’acrobatie marocaine. Nous nous inspirons aussi de la tradition du hlaïkya, l’amuseur public ; mon travail de mise en scène consiste à les amener à trouver l’écrin de lumière qui fera naître des choses en eux » Abdeliazide Senhadji (metteur en scène et cofondateur de la Cie XY)

Présentation

Un positionnement artistique singulier

Née d’une tradition guerrière, cette acrobatie est résolument un art de cirque, combinant pyramides humaines, roues et sauts.

Les acrobates marocains appartiennent à la confrérie de Sidi Ahmed ou Moussa, ils apprennent leur art sur les places publiques des villes et villages ou sur la plage de Tanger auprès des aînés devenus maîtres.

Le cercle de la halka comme les veillées de transe ont la même fonction qu’autrefois les carnavals en Europe. L’énergie dissidente du corps en mouvement vient défaire pendant quelques heures la hiérarchie de classe et les rapports socioculturels imposés mais nécessaires. Le mouvement régénère, adoucit les egos et fait baisser les armes. Les individualités apparaissent, se libèrent, communient et se ressoudent à nouveau dans la douceur du pardon.

Dans cette double dialectique qui le caractérise – tradition et création contemporaine, le Maroc (en terre africaine) et la France (en Europe) –, le Groupe Acrobatique de Tanger nous confronte aux extraordinaires sujets du monde d’aujourd’hui, et s’inscrit dans le sillon des recherches innovantes du cirque contemporain en France.

Dans Halka, les artistes du Groupe Acrobatique de Tanger questionnent avec leurs corps les mémoires d’un art qui a façonné leur rapport au monde.

Leurs prouesses acrobatiques, puissantes et singulières, puisent dans cette tradition, héritée du passé, le vocabulaire de leur création contemporaine. Elles dialoguent avec leur musique, composée de poésie déclamée (lerrssad, imam shâfii), de cris, de chants et de percussions. Les artistes jouent avec des éléments d’apparence anodine pour nous faire partager leur histoire intime. Ainsi en est-il de la facha, cette ceinture de tissus enroulée autour de la taille de l’apprenti acrobate, censée l’aider à s’élever dans les airs. Ou de la djefna, bassine de métal destinée à la lessive, mais aussi instrument de fête dans les mariages.

Les acrobates explorent les contradictions de leur monde, tiraillé entre sacré et profane, goût pour le spectaculaire et présence de l’invisible, authenticité et emprunts. Ils expriment aussi avec un humour sans limite cette liberté d’avoir pu franchir, grâce à cet art, les frontières géographiques, culturelles, de genre, de classe… Nous sommes invités à abandonner nos repères et à nous laisser envoûter par l’énergie de leurs corps multiples, acrobatiques et sonores.

Le Groupe Acrobatique de Tanger place la culture populaire au cœur de son projet, une culture militante et démocratique, accessible à tous. Questionner, conserver et valoriser l’acrobatie marocaine sont ses priorités. Il fonde sa démarche sur la recherche permanente des liens entre un art ancestral et la création contemporaine, un territoire et sa population ; le geste jamais sans la voix et l’énergie du mouvement puisée dans le souffle choral.

Le Groupe Acrobatique de Tanger bouscule depuis une dizaine d’années l’histoire de l’acrobatie marocaine. En quoi Halka revisite-t-il cette tradition ?

Création collective / Groupe Acrobatique de Tanger Najwa Aarras, Lamiae El Alaoui, Mohamed Takel, Amal Hammich, Mohammed Hammich, Mustapha Aït Ouarakmane, Adel Châaban, Mohammed Achraf Châaban, Mhand Hamdan, Abdelaziz El Haddad, Samir Lâaroussi, Younes Yemlahi, Ouahib Hammich, Hamza Naceri, Hammad Benjkiri

Collaboration artistique Abdeliazide Senhadji, Airelle Caen, Boutaina El Fekkak • Collaboration acrobatique Abdeliazide Senhadji, AirelleCaen, Nordine Allal • Collaboration en acrobatie marocaine Mohammed Hammich (le père) • Création lumière Laure Andurand • Création musicale Xavier Collet • Régie lumière Cécile Hérault • Régie son Édouard Heneman, Anthony Biscarat • Costumes Ayda Diouri • Production et diffusion Jean-François Pyka • Administration et développement Pauline Horteur • Direction du Groupe Acrobatique de Tanger Sanae El Kamouni

En savoir plus : equinox-lagrandescene.com