Théâtre  |  1H15  |  Catégorie B

La Métamorphose

d'après l'oeuvre de F. Kafka

La PeTiTe CompAgnie (Indre-et-Loire) D’après l’œuvre de Franz Kafka Ecriture et mise en scène Tiphaine Guitton Avec Fabienne Augié, Eric Bergeonneau, Lauent Prévot et Vijaya Tassy Chorégraphie Karine Vayssettes Lumière Philippe Guitton et Ivan Coulon Scénographie Anabel Strehaiano Assistance mise en scène Benoite Piffault

Dans son récit, Kafka pose une situation de départ totalement absurde : En se réveillant un matin après des rêves agités, Grégoire Samsa se retrouva dans son lit, transformé en un monstrueux insecte. A partir de là, le complot familial bascule du loufoque au drame. Une mascarade, poussée jusqu’à la bouffonnerie, s’oppose au tragique destin de Grégoire et aux questionnements philosophiques qui l’animent.

 

 

 

La pièce sera traitée comme une une tragi-comédie.
Dans son récit, Kafka pose une situation de départ totalement absurde. A partir de là, le complot familial, effroyablement juste, bascule du loufoque au drame. Une mascarade, poussée jusqu’à la bouffonnerie, s’oppose au tragique destin de Grégoire, et aux questionnements philosophiques qui l’animent.
Le jeu des comédiens, sera physique. Pour Grégoire bien sûr, avec un travail sur le corps quasi-chorégraphique, mais aussi pour le père, la mère et Grete la soeur qui oscilleront sans cesse entre farce et figure tragique. L’animalité est à trouver pour chacun.

Au centre du propos : Le rejet de la différence
En quittant son rôle social, la place qui lui a été attribuée, de fils et d’employé, Grégoire tente d’échapper à une vie ordinaire et médiocre. Il sort du cadre, affirme sa différence. Mais les autres ne conçoivent pas la remise en question. Car si Grégoire change, c’est tout le jeu familial et social qui se voit transformé. Il faut donc l’exclure pour préserver le groupe.
« Il faut juste essayer de te débarrasser de l’idée que c’est Grégoire » dit Grete, sa soeur. La pensée, ainsi formulée, devient l’arme du sacrifice. En quittant son personnage social, Grégoire peut avoir une nouvelle réflexion sur lui, et sur le monde : il veut accéder à la liberté, à ce qui est beau, à l’Art.… au prix d’une solitude meurtrière.